Translate

mercredi 9 mai 2018

Chaque jour

Le jour où sans le savoir
nous faisons une chose pour la dernière fois
- regarder une étoile,
passer une porte,
aimer quelqu'un,
écouter une voix -
si quelque chose nous prévenait
que jamais nous n'allons la refaire,
la vie probablement s'arrêterait
comme un pantin sans enfant ni ressort.

Et pourtant, chaque jour
nous faisons quelque chose pour la dernière fois
- regarder un visage,
nous appeler par notre propre nom,
achever d'user une chaussure,
éprouver un frisson -
comme si la première fois ou la millième
pouvait nous préserver de la dernière.

Il nous faudrait un tableau
où figureraient toutes les entrées et les sorties,
où, jour après jour, serait clairement annoncé
avec des craies de couleur et des voyelles
ce que chacun doit terminer
jusqu'à quand on doit faire chaque chose,
jusqu'à quand on doit vivre
et jusqu'à quand mourir.

Roberto Juarroz, Extrait de Quinzième poésie verticale

2 commentaires:

  1. Chaque instant est une dernière fois
    Qu'on aime gribouiller de souvenirs
    De faux semblants et d'avenirs trop flous
    Des tableaux dessinés à la craie
    Que les souffles du vent du temps efface
    Chaque instant est une dernière fois
    Où se meurent les amours, les caresses
    Où se perdent les chemins de l'enfance
    Laissant tout au creux des mains vieillies
    Les échardes ridées des années perdues
    Marie

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Merci Marie pour votre poésie. Belle journée à vous.

      Effacer

Le silence est une option viable